MAGALI ALBESPY+ANNE-CATHERINE NICOLADZÉ

fin de partie 22

FAITS ET GESTES < FAITS ET GESTES-EXTENSIONS < AGENCEMENT TEMPORAIRE < VIGNETTES

En 2010, nous commençons à nous inviter mutuellement pour expérimenter ensemble et échanger sur notre pratique d’improvisation.

Nous nous reconnaissons dans un goût commun pour la performance, l’expérimental, la composition en temps réel, la relation à l’espace, au temps et au présent. Nous partageons également un intérêt profond pour la réflexion et l’analyse, l’élaboration et la structuration d’une pensée. La volonté aussi d’être relié à autre chose que soi, d’être activé et animé par l’autre, de partager une expérience du vivant, nous pousse à travailler activement à nous rencontrer et à considérer cette rencontre non pas comme le propos autour duquel serait axé notre travail mais comme une condition indispensable à l’effectuation de ce travail.

A partir de septembre 2010, nous entreprenons une recherche en duo autour d’un principe spécifique d’action et de prise de parole : Faits et Gestes, premier laboratoire autour d’un protocole et d’une partition qui structurent l’improvisation.

Au cours de la période qui suit cette expérience, notre recherche se transforme. Nous n’avons plus recours à une partition préétablie et nous émancipons progressivement des codes de jeu mis en place précédemment, afin d’aborder autrement des questions de fond liées à l’improvisation. Nous nommons l’évolution de notre pratique Faits et Gestes-Extension.

 

collagepontemp

 

En septembre 2011, Fanny Martin, créatrice sonore, se joint à la recherche et à partir d’octobre 2011, une nouvelle étape se dessine avec un rapport différent aux codes initiaux de Faits et Gestes, une nouvelle complicité acquise par les expérimentations de Extension, et surtout la transformation d’un duo en un trio qui permet un nouveau champ d’investigation autour de la relation au son. La recherche se poursuit alors sous le nom de Agencement Temporaire.

 

2014-09-09 16.54.41

 

Suite à cette étape de travail nous décidons d’orienter notre démarche sur des temporalité et des espaces différents. La réduction et la précision de codes de jeu de Vignette(s) permettent d’approfondir l’exigence d’une écriture maîtrisée en ajoutant une dimension de création in-situ.

 

2014-09-09 18.15.49

 

 

 

 

Publicités
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close